• img-book

    L’illustrateur Rachid Sguini a choisi de réaliser un roman graphique afin de dévoiler comment il est devenu (presque) lui : être conscient de sa singularité, croire en ses rêves et n’en faire qu’à sa tête !

    Gribouillages est un journal intime d’un artiste qui a tout fait pour atteindre son but : devenir dessinateur. Les textes se mêlent aux dessins pour romancer une histoire personnelle teintée de souvenirs et d’anecdotes.

    Gribouillages est le carnet de voyage, une traversée du temps, qui nous ramène dans les années 1990-2000, l’époque des Pogs et de DBZ.

    Dans un récit sincère et généreux, Rakidd dévoile les références culturelles qui ont marqué sa vie. Il convoque des souvenirs qui parleront à ceux qui ont gardé leur âme d’enfant. 


  • img-book

    « Tu ne me connais pas encore et, sans doute, tu te questionnes sur les raisons qui me poussent à écrire aujourd’hui. Après tout, je ne suis qu’un inconnu qui prend la plume, un homme parmi tant d’autres.

    Les émeutes de 2005 et la disparition tragique de Zyed et Bouna, alors que je n’étais qu’un jeune activiste associatif, ont provoqué chez moi un besoin profond et vital d’agir. Je le fais aujourd’hui par le biais de ce livre pour poser des faits et susciter le débat.

    Je m’aperçois que les dix années qui ont suivi n’ont pas permis de mettre en évidence l’énorme potentiel existant au sein des quartiers. J’écris donc pour mettre en avant l’importance et la richesse que représentent les individus qui composent la population française. »


    Je suis Par : Bakary Sakho 12,00 
  • img-book

    Né d’un père congolais de Kinshasa et d’une mère française de La Rochelle, Bolewa Sabourin est à l’image de toute une génération : au carrefour de ses multiples identités. Du haut de ses 33 ans, cet homme a connu l’exil depuis la naissance, voguant entre les ports d’attache géographiques et sentimentaux.

    Abandons, absence de repères, décrochage scolaire, sans domicile fixe… Bolewa Sabourin a puisé sa rage de vivre dans les entrailles d’un monde déchaîné en se raccrochant à un militantisme effréné.

    La danse traditionnelle congolaise comme fil conducteur de sa vie, son héritage est devenu sa boussole, son outil de résilience face aux épreuves. Danseur et « artiviste », Bolewa Sabourin use aujourd’hui de l’art comme d’un instrument thérapeutique pour donner aux autres ce que la vie lui a refusé.

    Sa trajectoire intense et pleine d’enseignements prouve que la détermination et le travail sont les seuls outils indispensables pour faire de sa vie une œuvre d’art. 

    Crédit photo : Damien Carduner


  • img-book

    Note 5.00 sur 5
    Le Monde de Rakidd Par : Rachid Sguini (Rakidd) 14,00